Cambodge



Civilisation et traditions khmères

Tout d'abord brahmaniste puis bouddhiste, le Cambodge ou ce qui était alors le Fou-Nan et le Tchen-La, fut très influencé dans sa tradition par la culture et la pensée indiennes. Les brahmanistes et les bouddhistes mahayanistes cohabitèrent pendant un millénaire. Au XIIème siècle, le roi Jayavarman VII (1181-1218) opta pour le Bouddhisme. Il fut un fervent pratiquant et devint l'un de ces grands rois bâtisseurs que connut l'histoire du Cambodge. Il fit ériger le sanctuaire du Bayon ; centre géométrique d'Angkor Thom, qui constitue aujourd'hui l'un des plus grands et des plus beaux édifices du patrimoine culturel mondial.

Doctrine de Paix et de Tolérance, le Bouddha-Dhamma ou l'Enseignement du Bouddha, reçut au Cambodge et dans le cœur des Cambodgiens un accueil plus que favorable. Dans un premier temps, les Khmers adoptèrent le Bouddhisme Mahayana ou Grand Véhicule. Il fut, au fil des temps, remplacé par le Bouddhisme Théravada ou Ecole des Anciens vers le XIVème siècle. Le Théravada est aujourd'hui pratiqué par 95% de la population khmère. Sous le protectorat français, S.M. le Roi Norodom Sihanouk l'inscrit comme religion d'Etat dans la Constitution. Le Roi est le protecteur de la religion et c'est lui qui nomme les plus hauts dignitaires religieux des deux Ordres bouddhiques cambodgiens : l'Ordre Dhammayuttikanikaya et l'Ordre Mahanikaya.

Après deux décennies de guerres et de privations, le Bouddhisme khmer renaît de ses cendres grâce au courage, à la persévérance et à l'appui massif de la population. S.M. le Roi Norodom Sihanouk reste plus que jamais le symbole de l'unité nationale et un fervent bouddhiste par sa pensée et sa pratique quotidienne.

Dans son message adressé à l'Unesco lors de la réouverture de l'Institut Bouddhique à Phnom-Penh, il y a quelques années, Sa Majesté le Roi-Père dit en substance que :

" La communauté des moines apparaît bien comme la cheville ouvrière d'une authentique réhabilitation des Droits de l'homme, de la femme et de l'enfant, inscrits dans notre Constitution [...]

Le Sangha bouddhique est l'un des plus puissants moteurs de la réconciliation nationale, de la justice sociale et de l'harmonisation des relations entre individus et groupes. Nos moines participent activement à l'œuvre de reconstruction nationale. Leur rôle demeure irremplaçable dans l'aménagement d'écoles, de centres de formation professionnelle, de dispensaires, notamment en milieu rural, dans la "moralisation" de l'Administration, dans la médiation des petits conflits, dans les grandes campagnes lancées en faveur de la paix. Mais le Sangha bouddhique du Cambodge ne pourra recouvrer la plénitude de ses objectifs et des moyens de les réaliser que si la possibilité lui est offerte de puiser sa force morale et spirituelle aux sources authentiques des traditions bouddhiques khmères [...] "

Aujourd'hui, Sa Majesté le Roi Norodom Sihamoni, fervent et pratiquant bouddhiste, perpétue l'oeuvre de son Auguste Père dans le domaine de la religion, de la culture et du social.

 

Fêtes & Cérémonies


Les fêtes et cérémonies religieuses sont indissociables dans la vie de tous les fidèles bouddhistes khmers, telles sont :

  • Makha Puja (en Février) : Commémoration des Quatre Grands Rassemblements.
    Les fidèles laïques se réunissent pour commémorer les grands évènements survenus au vivant du Bouddha ainsi que la Mise en branle de la Roue de la Loi (Bouddha-Dhamma) par le Bienheureux devant 1.250 disciples (arahats) spontanément réunis le jour de la pleine lune du mois de Makha (3ème mois du calendrier lunaire).

  • Nouvel An (13-15 Avril) : Célébration de la nouvelle année selon le calendrier lunaire.
    L'occasion pour le peuple cambodgien de célébrer ensemble la nouvelle année dans la joie et la fraternité.

  • Visakha Puja (en Mai) : Triple Commémoration de la Naissance, de l'Illumination et du Parinibbana (Extinction complète) du Bouddha (6ème mois du calendrier lunaire).
    Cérémonie hautement symbolique pour tous les boudhistes du monde. Les fidèles se rendent dans les temples pour écouter des sermons et faire des offrandes pour commémorer les Grandes Vertus et Compassions du Bouddha. Le soir d'impressionnantes processions religieuses aux chandelles illuminent les temples et pagodes ainsi que les lieux les plus sacrés.

  • Chaul Preah Vassa (en Juillet) : Entrée de la Retraite des pluies (ou Carême bouddhique).
    Les moines se retirent dans des monastères pendant la saison des pluies qui dure en général trois mois afin de méditer et étudier les textes sacrés.

  • Pchum Bend (en Octobre/Novembre) : Quinzaine des défunts.
    C'est la période où les enfants célèbrent des cérémonies religieuses durant 15 jours à la mémoire de leurs ancêtres et parents disparus.

  • Cheng Preah Vassa et Kathina (en Novembre) : Sortie de la Retraite des pluies et Offrandes des robes aux moines.
    Les fidèles laïques offrent des robes monastiques et des biens nécessaires à l'existence des moines à leur sortie de la Retraite.

D'autres festivités nationales annuelles viendront s'y ajouter, à savoir :

 

  • Chroat Preah Noangkol ( en Mai ) : Fête de Sillon sacré ou Labour royal.
    Le Roi et La Reine ou Leurs représentants tracent le premier sillon annonçant les périodes de labours dans les rizières du Royaume. Des maîtres de cérémonie sont consultés pour interprèter les signes de bonne augure pour le Royaume.

  • Anniversaire de Sa Majesté le Roi Preah Bat Samdech Preah Baromneath Norodom Sihamoni
    ( 14 mai ).

  • Anniversaire de Sa Majesté le Reine-Mère Norodom Monineath Sihanouk du Cambodge
    ( 18 juin )

  • Anniversaire de Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk du Cambodge ( 31 octobre )

  • Fête de l'Indépendance ( 9 novembre ) : Le peuple Cambodgien commémore le jour où le Cambodge, sous la direction de Sa Majesté le Roi Norodom Sihanouk, acquit, d'une manière pacifique, sans effusion de sang, l'indépendance de la France en 1953.

  • Bonn Oum Touk - Sampeah Preah Khè - Bandèt Pratip ( en Novembre ) : Festivals des Eaux - de la Lune et des Lumières.
    Cet événement marque aussi le retour du cours du lac Tonlé Sap (événement unique au monde).