Réalisations


Depuis sa création, l'Institut Bouddhique est doté d'un temple, deux salles de fêtes, une salle d'eau, des WC, deux étangs, et un réservoir d'eau.

Depuis Novembre 1996, l'Institut Bouddhique accueille une centaine d'enfants orphelins ou dont la famille ne peut plus assurer la charge. L'Institut n'est en mesure que d'assurer l'éducation religieuse et l'hébergement de ces enfants. Leur santé relève de leurs familles respectives.

Le développement des activités futures et des infrastructures supplémentaires peut s'effectuer de façon concomittante si le budget le permet. Les projets de développement des autres infrastructures se résument à la construction d'un bâtiment servant de salles de classe, d'une salle de méditation, d'une école de Pali, d'une bibliothèque, d'une infirmerie et des ateliers d'artisanat etc.

 

Financement


Le financement de l'Institut Bouddhique est assuré par le biais des collectes lors des cérémonies et fêtes religieuses et grâce aux fonds provenant des dons ponctuels des généreux donateurs à l'étranger et de la diaspora khmère en France.

Une opération "Sac de riz" est menée actuellement en France auprès des disciples de S.S. le Sangharajah pour parer aux besoins quotidiens en nourriture des jeunes moines et novices vivant à l'Institut ( deux sacs de 100kg de riz par mois ).

 

Formation professionnelle et artisanat


Ce projet n'a pas encore vu le jour par manque d'infrastructure aussi bien humaine que matérielle (atelier - maître-artisans et professeurs).

 

Education de base


Les cours d'alphabétisation, calcul, social et hygiène et littérature sont dispensés par les moines eux-mêmes. Quant aux cours de langues étrangères ( français-anglais ), ils ont été donnés par des professeurs locaux rémunérés par les fonds de Sa Sainteté le Sangharajah Bour Kry grâce au soutien financier de ses disciples.

 

Protection de l'environnement


A ce jour, les actions pour la protection de l'environnement ont été encouragées telles que la plantation des arbres, l'aménagement des jardins et espaces verts, et enfin, le creusement des étangs et lacréation des réservoirs d'eau pour les besoins quotidiens des habitants de l'Institut.